Œdème pulmonaire aigu : une condition dangereuse qui nécessite une attention particulière

L'œdème pulmonaire aigu est une affection très grave qui menace directement la vie du patient s'il n'est pas rapidement intervenu et traité. Avec une gestion appropriée et agressive, la vie d'une personne peut être considérablement sauvée. Comment identifier cet état ? Qui doit accorder une attention particulière à la prévention et comment y faire face lorsqu'elle se produit ? Suivons ensemble cet article pour en savoir plus.

contenu

1. Qu'est-ce qu'un œdème pulmonaire aigu ?

Normalement, les poumons reçoivent le sang du cœur, puis l'échangent avec l'oxygène obtenu à partir de l'air. Cet échange gazeux est vital pour l'individu et le corps réagira de plusieurs façons pour rendre ce processus aussi fluide que possible.

L'œdème pulmonaire aigu est une affection causée par le fait que les poumons du patient deviennent « fluides ». Il est important de distinguer le concept commun de "poumon hydrophile" que les personnes extérieures au corps médical utilisent souvent dans une autre pathologie, qui est l' épanchement pleural .

Les patients atteints d'œdème pulmonaire aigu présentent une rétention d'eau dans les espaces interstitiels et les alvéoles pulmonaires. On peut temporairement comprendre que ce fluide est en stase dans la lumière et les espaces interstitiels entre les "poches" des poumons. La stagnation de liquide dans la lumière interfère avec l'échange gazeux normal entre le sang et l'air. La congestion dans les espaces interstitiels comprime et effondre les sacs d'échange (alvéoles). Tout cela conduit au résultat final étant une fonction respiratoire gravement altérée. Et la mort est certaine, sinon l'état ne s'améliore pas rapidement.

Œdème pulmonaire aigu : une condition dangereuse qui nécessite une attention particulière

Image représentant les poumons d'un patient souffrant d'œdème pulmonaire. Ci-dessus, un sac alvéolaire normal, ci-dessous, une image du sac alvéolaire rempli de liquide dû à un œdème pulmonaire.

2. Causes de l'œdème pulmonaire aigu

Le liquide dans les poumons sera affecté par les deux facteurs :

  • Le sang est pompé par le cœur vers les poumons (plus précisément, le cœur droit). Dans le même temps, le cœur se dilate également pour recueillir le sang.
  • La pression exercée par des molécules capables de retenir l'eau (appelée pression colloïdale). Formé principalement par la concentration de la protéine albumine dans le sang.
  • Intégrité de la membrane alvéolaire-capillaire (membrane multicouche formée entre la structure pulmonaire et les vaisseaux sanguins). Facteurs qui augmentent la perméabilité de la membrane, facilitant le "déversement du liquide dans les poumons".

Cette condition est donc divisée en deux types différents d'œdème pulmonaire, avec de nombreuses causes, caractéristiques et traitements distincts.

2.1 Œdème pulmonaire hémodynamique

Il est ainsi appelé en raison de la stase du sang et du liquide dans les poumons en raison de nombreuses causes différentes ou d'une combinaison. La quantité de sang ou de liquide entrant et sortant des poumons est principalement responsable du cœur. Par conséquent, les maladies cardiovasculaires sont une cause importante de cette condition. De plus, le rôle des reins dans la purification et la régulation des fluides dans le corps est tout aussi important. Les patients atteints d'insuffisance rénale sévère sont également des conditions qui peuvent directement conduire à un œdème pulmonaire.

De plus, de nombreux autres facteurs augmentent le risque de développer la maladie :

2.1.1. Surcharge de traduction

Trop de liquide dans le corps. Surtout chez les patients atteints de maladies cardiovasculaires, la fonction rénale instable est une condition qui facilite l'œdème pulmonaire, sinon un facteur commun conduisant à la maladie.

2.1.2. Valves cardiaques étroites

Le rétrécissement de certaines valves cardiaques provoque une accumulation de liquide, empêchant le sang d'être pompé hors du cœur. Le sang stagnant dans le cœur « rebondira » également vers les poumons. Par conséquent, un œdème pulmonaire aigu peut survenir. Proéminente dans la sténose mitrale , la cause la plus fréquente est la dégénérescence liée à l'âge ou les cardiopathies rhumatismales.

2.1.3. Cardiomyopathie

Cette situation provoque une diminution de la contractilité du myocarde et se traduit par une rétention hydrique sévère dans les poumons :

L'ischémie myocardique et l'infarctus du myocarde en sont les causes les plus évidentes. Aussi connue sous le nom de maladie coronarienne. Les patients, en particulier les personnes âgées, ayant des antécédents d'hypertension ou de douleurs thoraciques, de dyslipidémie et de diabète, présentent un risque très élevé de maladie coronarienne.

2.1.4. Autre maladie cardiovasculaire

Un certain nombre d'autres maladies cardiovasculaires affectent également la capacité du cœur à se contracter et à fonctionner correctement et le poussent à l'œdème pulmonaire, telles que :

  • Endocardite.
  • Anévrisme disséquant de l'aorte .
  • Complications liées aux prothèses valvulaires cardiaques.
  • Blessure.
  • Hypertension sévère.
  • Tumeurs telles que les tumeurs mucineuses du cœur.

2.2. Œdème pulmonaire endommagé

Ce sont des cas dus à des lésions pulmonaires qui provoquent le «déversement» de liquide qui est intrinsèquement à l'extérieur dans les poumons. Le plus souvent décrit est dû au syndrome de détresse respiratoire aiguë  (SDRA). Les causes de cette condition comprennent :

  • État septique.
  • Pneumonie sévère causée par des bactéries, des virus, ...
  • Traumatisme extrathoracique.
  • Empoisonnement ou inhalation de poison.
  • Asphyxie hydrique.
  • Coagulation intravasculaire disséminée…

En général, il existe de nombreuses causes d'œdème pulmonaire. La caractéristique commune est qu'il provoque des lésions pulmonaires et augmente la perméabilité de la membrane entre les poumons et les vaisseaux sanguins pulmonaires (appelée membrane alvéolaire capillaire). Les patients développent également des symptômes qui ressemblent davantage à un œdème pulmonaire cardiogénique.

3. Symptômes d'œdème pulmonaire

  • Dyspnée : Souvent, le patient présente un essoufflement sévère. Vous devez vous asseoir pour respirer, respirer rapidement et tirer les muscles du cou et de la poitrine.
  • Pâle ou cyanosée : due à une hypoxie sévère.
  • Cracher de la mousse rose : Très important et peut être un signe qui peut aider à identifier la maladie. Cependant, c'est un assez bon signe et indique même la gravité de la maladie.
  • Agitation : le patient peut se débattre, s'énerver, voire crier. Peut être décrit comme "appel à l'aide en cas de noyade sur terre"
  • Symptômes de la maladie sous-jacente qui l'accompagne : Douleur thoracique, forte fièvre, œdème, lésions cutanées...
  • Des manifestations d' hypertension sont observées en cas d'œdème pulmonaire hémodynamique. La pression artérielle peut être très élevée, la pression systolique peut dépasser 200 mmHg.

Œdème pulmonaire aigu : une condition dangereuse qui nécessite une attention particulière

L'essoufflement est le signe le plus important et le plus important.

4. Que faire lorsque le patient présente un œdème pulmonaire aigu ?

Chez un patient présentant les facteurs de risque ci-dessus, la dyspnée était prédominante. Les soignants doivent noter et gérer les étapes suivantes :

  • Contactez immédiatement les urgences et amenez d'urgence le patient à l'établissement médical le plus proche.
  • C'est l'opération la plus importante pour sauver la vie du patient. Ce n'est que lorsque l'hypoxie sévère est améliorée que le patient peut récupérer.
  • Rassurez le patient.
  • Demandez au patient de respirer profondément, de respirer régulièrement et de rester aussi calme que possible. L'état d'agitation panique amène le patient à augmenter le travail respiratoire. Il faut plus d'effort pour respirer et peut aggraver l'hypoxie en raison de l'épuisement des muscles respiratoires. Par conséquent, les membres de la famille doivent essayer de rester calmes et aider à réduire la panique du patient, cela aura de nombreux avantages positifs.
  • Se déplacer et prodiguer les premiers soins au patient conformément aux instructions.
  • Laissez le patient s'asseoir et respirer et limitez les manipulations et manipulations excessives. Ne suivez pas les instructions du personnel non médical. Il est primordial de limiter le temps d'auto-traitement et d'amener le patient en toute sécurité chez le médecin le plus rapidement possible.

5. Traitements

Le traitement d'urgence et sauver la vie du patient passe nécessairement par le rôle du médecin. Les médecins traiteront cette situation selon les grands principes:

  • Aidez le patient à respirer de l'oxygène.
  • Correction de la surcharge hydrique avec des diurétiques ou des vasodilatateurs
  • Tension artérielle stable.
  • Contrôler la maladie sous-jacente provoquant un œdème pulmonaire. Par exemple, dans le cas d'un œdème pulmonaire dû à une insuffisance rénale, le patient peut avoir besoin d'un traitement d'hémodialyse en urgence.

Cependant, l'œdème pulmonaire aigu est une conséquence de la maladie. Afin de traiter de manière stable et de prévenir la récidive de l'œdème pulmonaire aigu, il est nécessaire de bien corriger la maladie sous-jacente. Le plus commun et le plus important comme mentionné est encore les maladies cardiovasculaires. Les maladies de l'insuffisance cardiaque, de l'artère coronaire, de la valve cardiaque, de l'hypertension nécessitent une attention particulière et préviennent la récurrence de l'œdème pulmonaire aigu.

Œdème pulmonaire aigu : une condition dangereuse qui nécessite une attention particulière

L'administration précoce d'oxygène est vitale pour sauver la vie du patient.

6. Que faut-il faire pour éviter que la situation de jour ne se produise.

Cela dit, il est important de reconnaître et de prévenir les épisodes d'œdème pulmonaire. Ceci est tout à fait faisable et a une valeur préalable pour sauver la vie du patient. Inclus via les formulaires suivants :

  • Traiter activement les maladies sous-jacentes telles que l'hypertension, le diabète, l'insuffisance rénale.
  • N'arrêtez pas arbitrairement de prendre des médicaments sans consulter un spécialiste.
  • Faites de l'exercice raisonnablement et régulièrement. Maintenez un poids santé.
  • Mangez et buvez avec tous les groupes de substances et conformément aux caractéristiques de la maladie de l'individu. Limitez l'amidon et les sucreries chez les patients diabétiques, limitez le sel chez les patients souffrant de maladies cardiaques et corporelles. Il est nécessaire de consulter un spécialiste dans ces cas.
  • Arrêtez de fumer, réduisez l'alcool et les drogues.
  • Gérer le stress, réduire le stress d'avoir
  • Surveillez régulièrement la tension artérielle.
  • Identifier les premiers signes d'œdème pulmonaire mentionnés ci-dessus dans des situations pour se préparer à une réponse efficace à la maladie.

L'œdème pulmonaire aigu est une affection médicale grave qui est une complication de nombreuses maladies différentes. Les principales causes sont les problèmes de maladies cardiovasculaires et de néphropathie. Par conséquent, il est important de bien contrôler ces conditions sous-jacentes afin de minimiser le risque d'œdème pulmonaire. En cas d'attaque d'œdème pulmonaire, le plus important est d'amener rapidement le patient à l'établissement médical le plus proche afin qu'il puisse recevoir un traitement d'urgence et un traitement rapide. Le temps de transport en toute sécurité doit être aussi court que possible, ce qui affectera directement la capacité de sauver et la vie du patient.

Docteur Dinh Gia Khanh


Toux chronique : causes, diagnostic et traitement

Toux chronique : causes, diagnostic et traitement

La toux chronique est une condition qui peut être trouvée chez les enfants et les adultes. Alors, la toux chronique peut-elle être complètement guérie ? Découvrons-le avec SignsSymptomsList

Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) : ce que vous devez savoir

Maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) : ce que vous devez savoir

La bronchopneumopathie chronique obstructive est-elle guérissable ? Rejoignez SignsSymptomsList pour trouver des réponses et des informations que tout le monde devrait connaître sur cette maladie dangereuse

Abcès pulmonaire : connaissances de base à connaître

Abcès pulmonaire : connaissances de base à connaître

Un abcès pulmonaire est une infection des poumons. Voici une compréhension de base des symptômes, des dangers, du traitement et de la prévention.

Quest-ce quun pneumothorax ? La vie est-elle en danger ?

Quest-ce quun pneumothorax ? La vie est-elle en danger ?

L'article a été consulté par le Dr Nguyen Trung Nghia pour fournir des connaissances sur le pneumothorax et ses dangers.

Syndrome pulmonaire à hantavirus : causes, diagnostic et traitement

Syndrome pulmonaire à hantavirus : causes, diagnostic et traitement

Le syndrome pulmonaire à hantavirus est une maladie infectieuse qui présente des symptômes pseudo-grippaux mais qui est beaucoup plus dangereuse. Apprenez-en plus sur cette maladie ici!

Papillomatose laryngée : Problèmes de base de la maladie

Papillomatose laryngée : Problèmes de base de la maladie

La papillomatose laryngée est appelée une maladie respiratoire. Il s'agit d'une maladie causée par le virus du papillome humain (VPH) généralement chez les moins de 5 ans ou les personnes de plus de 40 ans.

Ramollissement du cartilage laryngé et ce que vous devez savoir

Ramollissement du cartilage laryngé et ce que vous devez savoir

Le ramollissement laryngé est la cause la plus fréquente de stridor congénital et l'anomalie congénitale la plus fréquente du larynx.

Toux persistante : Un symptôme à surveiller !

Toux persistante : Un symptôme à surveiller !

La toux prolongée est considérée comme l'un des réflexes bénéfiques du corps pour éliminer les particules de poussière et les sécrétions des poumons et ainsi aider à prévenir l'infection.

Poumons effondrés : lennemi silencieux

Poumons effondrés : lennemi silencieux

Article du Docteur Nguyen Doan Trong Nhan sur l'atélectasie, une complication de maladies à l'intérieur et à l'extérieur des poumons. Causes, signes et traitement

Maladie pulmonaire interstitielle et ce que vous devez savoir

Maladie pulmonaire interstitielle et ce que vous devez savoir

La maladie pulmonaire interstitielle est courante et peut entraîner la mort si elle n'est pas traitée correctement. Les articles fournissent des informations utiles à connaître